Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 21:32

Jean-Christophe GRANGE ... mon auteur polar fançais préféré ...

 

 

 

« - Un kaïken. - Tu sais à quoi ça sert ? - C’est avec ce poignard que les femmes samouraïs se suicidaient. Elles se tranchaient la gorge… » Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d’un insaisissable criminel, « l’Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le fœtus. Ce flic tourmenté, complexe, cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce mais ils se sont entendus pour une garde alternée de leurs deux enfants. Cette vie de famille chaotique est au centre de l’intrigue, qui joue des similitudes entre l’histoire personnelle de Passan et celle du serial killer que l’on est tenté de voir comme son double monstrueux. Mais le suicide de l’Accoucheur ne résout rien et Passan devra aller jusqu’à Tokyo rechercher la clé de l’énigme… Un thriller ambitieux, magnifiquement soutenu de bout en bout. Loin des clichés habituels, le Japon occupe une place prépondérante dans le déroulement d’une intrigue imprévisible où Grangé confère à ses héros une surprenante densité psychologique

 

Ce livre nous ammène vers le Japon et sa culture...

Et fait assez étrange pour uen fois on connait le coupable dés le départ.... La 1ère partie nous dévoile comment arriver à coincer le meurtrier des ces femmes enceinte et en même temps on entre dans l'intimité des personnages pour comprendre leur fonctionnement et poser les bases de l'histoire. Et puis, très vite, on ressent qu'il y a autres chose. Que ce coupable tout désigné dés le départ n'est pas à l'origine de tous les ennuis du personnage principale Olivier PASSAN.

La véritable histoire commence finalement vers la moitié du livre où l'on découvre qu'un secret est à l'origine de tout et que ce secret trouve sa source dans le passé , au Japon. 

nos héros se déplacent donc jusqu'en Asie pour affronter la vérité et mettre fins aux cauchemards qui habitent leur quotidien.

Je ne suis pas fan du Japon et de ses traditions mais ceci n'est pas trop présent dans ce livre, alors ça passe bien.

Par contre, encore une fois, j'avoue avoir eu un peu de mal avec la fin un peu trop rocambolesque et mélo-dramatique pour moi.

Mais dans l'ensemble, j'ai apprécié la lecture de cet opus et bien évidement, j'attend le suivant avec impatience.

Bonne lecture  .....

 

Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 14:48

Nouvelle lecture parmi mes auteurs favoris ... j'avais du retard puisque ce titre est paru en 2012 et que son dernier roman est actuellement dans les bacs des librairies.

 

 

Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrik Hedström et ses collègues s'avèrent vaines. Impossible de dire s'il est mort, s'il a été enlevé ou s'il s'est volontairement volatilisé. Trois mois plus tard, son corps est retrouvé figé dans la glace. L'affaire se complique lorsque la police découvre que l'une des proches connaissances de la victime, l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d'un an. 
Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais son amie Erica, qui l'a aidé à faire ses premiers pas en littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à Patrik, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener l'enquête de son côté. A la veille du lancement de La Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une nouvelle missive. Quelqu'un le déteste profondément et semble déterminé à mettre ses menaces à exécution. 
Dans cette passionnante enquête, sixième volet de la série consacrée à Erica Falck, Camilla Läckberg reprend avec bonheur tous les ingrédients qui font le charme et le succès de ses livres. Ses fidèles lecteurs découvriront son roman le plus abouti à ce jour.

 

Retour dans le monde de Erika et Patrick. Un peu de temps s'est écoulé depuis la dernière aventure de nos héros puisque coté perso de nouveau projets sont en route.

On retrouve ici le spersonnages récurents de cette série avec une nouvelle intrigue sur fonds de lettres de mencace adréssées à un jeune auteur qu'Erika à pris sous sa coupe. Le passé de ce dernier le rattrape et c'est alors qu'est découvert le corp d'un de ses amis disparu brusquement quelques mois plus tôt. Existe t-il un lien entre les 2 faits  ?

Il y a alternativement un chapitre qui fait référence à la période actuelle et un autre qui se réfère au passé avec l'histoire d'un petit garçon. Qui est il ?

Et puis il y "Elle", qui apparaît dans les deux histoires, est-cela même personne ?

Au fur et à mesure, le sliens se resserent, on sait qu'une femme est la clé mais pourquoi, comment et surtout qui est-elle ?

De même, on sait que l'histoire de ce petit garçon est une autre clé, celle qui renferme le secret.

Et puis les morts se succèdent, le coté "glauque" aussi. La vérité se fait au fur et à mesure mais rien n'est dit. Et là Camilla Läckberg est plutôt doué car à chaque fois le secret est dit mais elle ne l'écrit pas si bien que nous lecteur ne savons pas, on tatonne avec la vérité et on doit attendre la fin du livre pour comprendre l'impensable et découvrir une vérité inimaginable. 

J'avoue que je me suis laisser emporter par ce livre. Certains passages sont un peu long ou tout au moinsils mettent notre patience à l'épreuve, notamment quand un personnage livre une partie du secret à un autre mais que rien ne nous ait dit à nous  !!!!

Bref je retrouve avec ce livre l'auteur que j'apprécie. C'est bien plus abouti que son précédent livre "cyanure". 

J'espère retrouver la même verve dans le nouveau "le gardien du phare" .

Bonne lecture  ..... 

Repost 0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 09:37

Je ne brode pas bcp en ce moment mais ces vacances de la toussaint ont vu mon aiguille ressortir. Et quoi de plus normal à cette saison que de brodé sur le thème de la peur .... 

 

 

mais la peur façon girly bien sûr avec du rose et une fleur. 

 

 

Pour rendre ce crâne bien plus fun et moins tristoune.

 

 

Et surtout pour ne pas effrayer les plus peureux ;) 

 

J'avas craquer pour ce modèle de Prairie Moon aux couleurs assez gaies (bon ok va falloir attendre un peu pour les voir) mais surtout son ton décalé... c'est pas ce qu'on a l'ahbitude de voir en point de croix .... Et comme moi j'aime le stêtes d emort forcément celui-ci je ne pouvais pas résister à le broder  ... 

Allez je retourne à mon aiguille ....

 

Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 11:02

Voici le temps de la photo de cet *InstantS* d'octobre sur le thème des feuilles.

 

 

Du rouge pour donner du pep's à ce mois d'octobre.

J'aime bien cette couleur très flashy qui donne un esprit ensolleillé à l'automne.

Vous pouvez aller voir les photos des autres participantes à ces *InstantS* chez Sylvie Le chat bleu

 

Bonne journée 

 

 

Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 10:59

Non je ne vais pas vous donner une leçon de mérengué sur un piste de chocolat avec des noisettes mais bien de cuisine avec une nouvelle recette de gâteau très chocolat avec un soupçon de noisettes et une belle meringue sur le dessus ..... d'où le nom de ce dessert (bon je vous l'accorde le jeu de mot n'est pas la hauteur de ce gâteau ^^).

Réalisé à l'occasion d'une barge power avec les copines, il a a priori fait bonne impression tant niveau présentation que goût.

 

 

Il s'agit d'un gâteau au chocolat parfumé aux noisettes et recouvert d'une meringue croquante et fondante. Bref un pur régal et d'une simplicité de réalisation à toute épreuve.

 

 

 

 

Ingrédients :

Pour le gâteau :

  • 120 gr de beurre
  • 100 gr de chocolat noir
  • 2 oeufs
  • 80 gr de sucre
  • 70 gr de farine
  • 1/2 cc de levure chimique
  • 50 gr de poudre de noisettes
  • 2 CS de cacao non sucré

 

Pour la meringue :

  • 3 blancs d'oeufs
  • 120 gr de sucre
  • 100 gr de chocolat noir
  • noisettes concassées

 

 

 

Préparation :

  • Préchauffer le four à 160°C, huiler un moule à fond amovible ou à charnière de 20 cm de diamètre. Pour ma part n'en n'ayant pas, j'ai pris un cercle à entremet au fond duquel j'ai positioner du papier cuisson. En fait, il vous faut un moule sans fonds pour pouvoir démouler le gâteau car une fois la meringue poser, impossible de faire comme d'habitude à savoir le retourner sinon vous aller détruire le joli décor  ;) 
  • Faire fondre le beurre et le chocolat au micro-onde. 
  • Ajouter le sucre, la poudre de noisettes, la farine et le cacao en poudre. Fouetter vivement et verser la préparation dans le moule (c'est assez compact et ça ne coule pas si vous avez optez comme moi pour un cercle à entremet.
  • Faire cuire 20 minutes.
  • Pendant ce temps, faire fondre le chocolat au micro-onde. Au bout de 15 minutes fouetter les blancs d'oeufs au batteur électrique. Lorsque ceux-ci sont bien mousseux, ajouter le sucre cuillère après cuillère en fouettant toujours. 
  • Séparer la meringue en 2, ajouter le chocolat fondu dans l'une des moitiés.
  • Sortir le gâteau, monter la température à 200°C et verser en alternance de grosses cuillères de meringues nature et chocolat. Avec la pointe d'un couteau les mélanger légèrement afin de créer des tourbillons, parsemer de noisettes et enfourner pour 5 à 8 minutes.

 

 

Bon appétit .....

 

 

Source : la popotte de manue

Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:28

Voici le dernier livre de cette trilogie qui nous fait voyager dans le japon de l'année 1984 à moins que ce ne soit celui de 1Q84 ...

 

 

Au Japon, d’octobre à décembre 1984. 

Aux voix d’Aomamé et de Tengo se joint dans ce troisième volume celle du détective Ushikawa. 
Enrôlé par la secte des Précurseurs, Ushikawa se lance aux trousses de la tueuse et de l’écrivain, et lève un à un les voiles sur leur passé. 
Sous les deux lunes de 1Q84, un complexe jeu du chat et de la souris se met en place. 
Pour Aomamé et Tengo, le temps est désormais compté…

Nos 2 héros sont de nouveaux réunis dans ce dernier volet du mystérieux 1Q84. Mais cette fois, on retrouve un autre personnage qui va nous permettre de faire le lien entre Aomamé et Tengo et va surtout nous permettre d'éclairer certains points qui jusqu'à maintenant nous échappaient.

Aomamé est contrainte de se cacher pour se soustraire aux représailles des précurseurs. Tengo, lui, découvre avec Fukaéri de nouvelles perspectives de vie et doit faire face à la maladie de son père.

Ici le surnaturel cotoie la réalité. Il est parfois difficile de voir les limites de l'un et de l'autre. Nos 2 héros se croisent sans le savoir, ils sont si proches et si éloignés à la fois. Et puis enfin ....leur destin s'unit.

Avec ce 3ème tome, des explications sont données et 1Q84 s'éclaircit. On comprend les "little people", la chrysalide de l'air, les précurseurs et les liens existant entre Aomamé et Tengo.

Cette trilogie a été assez déroutante pour moi qui ai du mal avec le fantastique et l'irrationnel. Et même si des explications sont données, il reste toujours une part de mystère qui nous pousse à nous intérroger sur ce que l'on perçoit réelement de notre monde ....

Bonne lecture 

Repost 0
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 14:04

 

Il y a peu j'ai eu 2 bébés à gâter. Une envie d'un truc home made et comme les 2 ti bouts allaient faire leur entrée à la créche quoi d eplus naturel qu'un sac pour trimballer leusrs petites affaires et notamment le fameux doudou.

Alors hop j'ai fouiné sur le net, ressorti la MAC et confectionné ces petits sacs, un modèle fille et un garçon.

 

 

Chacun son initial pour être sûr de pas confondre avec celui d'un copain (bon ok normalement personne  ne devrait avoir le même ;) )

 

 

Tissus, rubans et biais de chez Mondial Tissus  (dans mon placard depuis un moment)

 

 

Initiales appliquées à la colle permanente à tissus

 

 

Voilà 2 bébés qui ne risque pas de perdre leur doudou ..... et je suis prête pour le prochain bébé barge :) 

Repost 0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 09:59

J'ai bcp de retard dans mes fiches lectures car j'ai lu ce livre il y a déjà quelques mois  .... Il est temps de vous en parler  ....

 

Au Japon, en 1984. 
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie. 
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités. 
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire. 
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi. 
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Aomamé et Tengo sont de nouveaux les personnages principaux de ce volume 2. Dans le 1er, on découvrait et voyait évoluer ces 2 jeunes gens dans leur monde respectif en comprenant qu'un lien les unissait depuis toujours mais sans savoir lequel. 

Egalement, les "little people" prennent ici une place importante et mystérieuse .. ne seraient-ce pas eux la clé ....

On alterne entre les 2 personnages et on chemine entre le monde actuel et le monde parallèle. On découvre petit à petit les secrets de la chrysalide de l'air sans pour autant en comprendre toutes les subtilités. 

Les liens entre nos 2 héros se  resserent mais des choix doivent être faits .....

Alors certes l'histoire avance et on en découvre un peu plus mais c'est encore assez confus, on ne sait toujours pas comment, pourquoi il existe ce monde 1Q84. Et moi quand j'arrive pas à donner une explication logique, ça me dérange. Envie de poursuivre pour justement savoir si Aomamé et Tengo vont finir par se rejoindre dans un monde ou un autre et trouver une cohérence à ce qui les entoure  .... 

Bref je continue cette trilogie ....

Bonne lecture 

Repost 0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 22:22

Ou là là il est temps de publier mon *InstantS* de ce mois de septembre dont le thème est "les prémices de l'automne".

Et moi le début de l'automne ça m'inspire les premiers froids ....

Et quoi de mieux pour affronter les premiers froids qu'un peu de chaleur ...

Voici donc la première flambée de cheminée qui nous a permis, il y a un peu plus d'une semaine, de réchauffer la maison .... 

Bon depuis le soleil est revenu et on va pas s'en plaindre .....

 

Vous pouvez retrouver tous les autres *InstantS* de septembre chez Sylvie :  ici

 

A très vite pour le prochain *InstantS *

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 14:29

Je crois que ma miss a été piqué par mon virus des petits gâteaux. Et oui elle a de nouveau investi la cuisine pour préparer ces petits gâteaux riches et denses au bon goût de chocolat et d'amandes. 

P1040311

 

Ingrédients : 

pour les biscuits

  • 3 blancs d'oeufs
  • 200 g de sucre en poudre
  • 40 g de cacao non sucré
  • 175 g d'amandes en poudre

Pour la garniture

  • 1/2 cc de beurre
  • 115 g de chocolat

 

Préparation :

  • Montez les blancs d'oeufs en neige jusqu'à ce que des pointes souples se forment. Ajoutez le sucre peu à peu et fouettez pour que les blancs soient bien fermes.
  • Incorporez le cacao puis les amandes. Mélangez bien pour homogénéiser la préparation. La pâte doit être assez épaisse et collante.
  • Versez la pâte dans une poche munie d'une douille de 1 à 1,5 cm de diamètre. Déposez sur une plaque à pâtisserie des petits tas de la taille d'une cuillerée à café, en les espaçant de 5 cm.
  • Faites-le cuire 12 à 15 min dans un four préchauffé à 160°C, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement craquelés. Laissez refroidir les biscuits quelques minutes sur la plaque puis sur une grille.
  • Préparez la garniture : mélangez le beurre et le chocolat fondu. 
  • Montage des petits gâteaux : Étalez environ 1/2 cc de chocolat sur le coté plat d'un biscuit. placez un autre biscuits sur le chocolat. Pressez délicatement pour le chocolat déborde légèrement. Posez le biscuit sur une grille pour laisser la garniture refroidir.

 P1040314

Une version revisitée des baci di dama (baiser de dame) avec des amandes en lieu et place des noisettes, un ajout de cacao et la suppression de la farine.

Dans tout les cas cette version est bien bonne et plaira aux amateurs de chocolat.

 

P1040315

 

Bon appétit ......

 

 

source : biscuits, sablés, cookies la bible des tous petits gâteaux de Martha Stewart

Repost 0

Présentation

  • : Le monde d'Enmazahe
  • Le monde d'Enmazahe
  • : Point de croix, cuisine, lecture... mon petit monde ...
  • Contact

baskets 6

 

Mon blog dédié à la course à pied

Rechercher

Suivre mon monde

Twitter-va-t-il-mettre-de-cote-les-followers w670 h372

follow me 1-fd51a25c62500a80f1150a774da49405