Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 07:04

Voici le 1er livre de cette année 2013 commencé symboliquement le 1er janvier pour faire écho à la tradition des brodeuses de débuter un nouvel ouvrage ce jour là.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/4/7/0/9782714447074.jpg Au Japon, en 1984. 
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie. 
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités. 
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire. 
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille échappé de la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi. 
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

j'ai commencé ce livre sans lire la 4ème de couverture. Je suis donc partie sur aucune idée de ce que j'allais lire, aucune piste quant à l'histoire, aux personnages .... Mais comme il avait fait un carton à sa sortie j'ai cédé encore une fois à la pression des médias.

L'histoire alterne le récit de 2 personnages qui se succèdent tout au long du livre. Une femme qui exerce un métier bien particulier occupe les chapitres impairs tandis qu'un homme professeur de math et écrivain prend le relais sur les chapitres pairs.

Au quart du livre, rien ne permet de dire ou savoir si les 2 histoires vont s'entrecouper à un moment ou un autre (sauf si vous avez lu la 4ème de couv  ).

Au tiers du livre, j'aperçois un point commun et comprend aussi le sens du titre et décèle une part de "fantastique". Moi qui suit pas friande de ce genre de littérature ... j'ai des doutes sur la suite .....

Finalement, le point commun n'est peut être pas celui que je pensais car au fil des chapitres et du récit de la jeunesse de nos deux héros, le lien est établi. Et alors on veut juste savoir s'ils vont se retrouver avant la fin du livre ....

Moi qui trouvais certains passages long sur certaines périodes et bien en fait ils sont le cheminement logique vers la compréhension et la mise en place de l'histoire. Et le lien que j'avais perçu au départ sera en fait un élément important de l'histoire et qui lie les deux héros adultes et qui fera que peut être ils se rencontreront dans le livre 2 .... car jusqu'à la fin du livre on partage le quotidien d'Aomamé et de Tengo mais sans que ces derniers se retrouvent .....

C'est un livre qui m'a absorbé, j'ai aimé cette façon de faire coexister les deux récits même si cela peut être déroutant au départ, c'est une lecture facile et fluide avec tt de même certains passages un peu longuets (mais nécessaires au final). le Coté "fantastique" de l'histoire me perturbe par contre car moi j'aime ce qui est logique mais peut être que le livre 2 me permettra d'avoir une explication un peu plus rationnelle ..... à suivre donc  ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cemavi 05/02/2013 08:47


j'ai lu les 3 , je suis une fan inconditionnelle de Murakami, mais je ne comprends pas le battage fait par les médias, cette trilogie est sympa certes  mais à mon gout c'est le moins bien de
tous les livres de Murakami.... par contre je n'ai pas du tout ressenti comme toi de longueur dans ses livres , c'est rigolo !

Enmazahé 05/02/2013 18:48



moi je découvre murakami ... mais il est vrai que bien souvent le tapage médiatique n'est pas à la hauteur du contenu ....



Présentation

  • : Le monde d'Enmazahe
  • Le monde d'Enmazahe
  • : Point de croix, cuisine, lecture... mon petit monde ...
  • Contact

baskets 6

 

Mon blog dédié à la course à pied

Rechercher

Suivre mon monde

Twitter-va-t-il-mettre-de-cote-les-followers w670 h372

follow me 1-fd51a25c62500a80f1150a774da49405